*

Daniel Roa

Fiche Technique

Pour rencontrer les francophones de Maillardville et pour découvrir leur univers, l’artiste Daniel ROA quitte Saint-Boniface en direction de la Colombie-Britannique. Par ses rencontres et ses visites, le Franco-Manitobain en apprend davantage sur l’histoire et le patrimoine de la ville, sur le festival du bois et sur les jeunes artistes de la région.

Biographie

Avec son premier album, Le nombril du monde (2009), Daniel ROA nous proposa une première incursion dans son univers musical fougueux, relevé de textes empreints d’intelligence, d’humour et de candeur. L’album remporta un Western Canadian Music Award – Album francophone de l’année 2009, ainsi qu’un prix Trille Or – Artiste de l’Ouest canadien par excellence 2011. Avec ses musiciens hors pairs, il a tourné partout au Canada, en Suisse et en France, tout en trouvant le temps de composer pour le théâtre et de maintenir un pied dans la porte des studios où il travaille comme musicien pigiste.

En savoir plus

Notre Séjour

Lettre à Daniel Roa

Ce fut un vrai plaisir d’acceuillir Daniel Roa chez nous. Nous n’avons pas souvent l’occasion de rencontrer des artistes francophones ici en Colombie-Britannique, donc passer la soirée avec Daniel et tout l’équipage des Productions Rivard fut une très belle expérience! En fait, en très peu de temps après avoir fait sa connaissance, Daniel semblait être plus comme de la parenté qu’un artiste francophone que nous venons juste de connaître. Provenant originellement du Manitoba, nous avons pu passer la soirée à jaser à propos des actualités, des politiques et des évènements qui se passaient ou se passent encore au Manitoba. Et, comme de nombreux Francos-Manitobain semblent avoir l’expérience, nous avons aussi réalisé au fur de nos discussions, que nous avons des connaissances en commun.

Mon époux Daniel, étant musicien lui aussi, a beaucoup apprécié l’occasion de causer avec Daniel Roa, tard dans la nuit, sur la musique – les différents styles, artistes, instruments musicaux, ainsi que les défis, mais surtout le bonheur, de jouer en spectacle. Comme tous bons musiciens, mon mari n’a pas pu résister de passer une guitare à Daniel et l’inviter de jouer quelques couplets avec lui.

Nous avons beaucoup apprécié le spectacle de Daniel Roa, qui s’est déroulé à notre petit centre communautaire ici à Maillardville. Ses chansons étaient des extraits de son album Hyperbole, que nous n’avons pas hésité de nous procurer et que nous écoutions régulièrement chez nous.

Daniel Roa est non seulement un artiste très talentueux, mais il est aussi devenu un cher ami et nous lui souhaitons bonne chance dans sa carrière musicale.

Nicole et Daniel Legal